Gouttières blanches en alu
Pose et remplacement de gouttières en aluminium, zinc et PVC
25 mai 2021
Mousse et Lichens sur la toiture
Tout savoir sur le démoussage et le nettoyage de toiture
7 juillet 2021
Afficher tout

L’isolation thermique de mon logement : comment et pourquoi ?

Travaux d'isolation de la maison - SSB Montagnat

L’isolation thermique : pourquoi tant d’intérêt de la part des particuliers ? 🧐

L’isolation thermique de l’habitat est très avantageuse : elle procure un meilleur confort de vie, permet de réelles économies financières et une réduction non négligeable de l’empreinte écologique.

 

Les différentes possibilités pour une isolation thermique

Pour une isolation thermique optimale, il faut bloquer au maximum les échanges de température entre l’air de l’habitat et l’air extérieur. Pour cela, on couvre certaines surfaces avec un isolant qui joue le rôle de barrière thermique. Selon le matériau choisi et l’épaisseur appliquée, l’isolation est plus ou moins performante : c’est la résistance thermique. Plus elle est élevée, plus vous gagnerez en confort et en énergie.

Il est important de faire la distinction entre l’isolation thermique d’un logement en construction et celle dans le cadre d’une rénovation. En effet, les techniques utilisées ne seront pas les mêmes. Pour un logement en construction : rien est encore fait. Dans un tel cas, il est possible de choisir parmi un éventail de techniques d’isolation. Dans le cadre d’une rénovation, la chose est plus complexe. Il faut tenir compte des travaux engendrés, qui peuvent être longs, fastidieux, bruyants et coûteux.

L’isolation thermique des murs en cas de rénovation

Il est possible de réaliser l’isolation thermique du logement par l’intérieur ou par l’extérieur. Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients.

 

Isolation Thermique par l’Extérieur

Isolation Thermique par l’Intérieur

L’aspect extérieur de la maison Les fissures et autres désordres sont supprimés.

Les façades sont complètement recouvertes et rénovées. Vous choisissez la texture et les couleurs de la finition en crépi.

L’aspect extérieur reste le même. C’est une façon d’isoler les murs qui est idéale pour conserver le cachet d’une ancienne bâtisse.
L’aspect intérieur de la maison L’intérieur de l’habitat reste intact. Des travaux de décoration sont à prévoir post isolation thermique
La surface habitable Lors d’une isolation thermique par l’extérieur, la surface habitable n’est pas modifiée. C’est le périmètre de la maison qui augmente. Elle est réduite par l’épaisseur de l’isolant, perte de surface jusqu’à 7m² en moyenne.
L’efficacité de l’isolation Jusqu’à 90% d’efficacité : la majorité des ponts thermiques sont condamnés. Jusqu’à 70% d’efficacité : tous les ponts thermiques ne peuvent pas être éliminés (dépars de cloisons par exemple).
La pénibilité des travaux Ce sont des travaux d’isolation peu gênant. Ils font peu de bruit et ne nécessitent pas de quitter le logement. Isoler les murs de sa maison ou de son appartement par l’intérieur est délicat. Vous devez quitter le logement pendant les travaux et des rénovations seront à réaliser post chantier.
Le coût de l’isolation thermique Elle est légèrement plus cher mais bien plus rentable.

✅ Nombreuses aides financières

✅ Prise de valeur du bien

Moins coûteuse au départ mais à l’origine d’une perte de valeur du bien (due à la diminution de la surface habitable) jusqu’à 30 000 euros.

Des travaux de modification (déplacement des radiateurs…) et de rénovation (peinture…) sont aussi à ajouter au coût de l’I.T.I.

Pour quel type de murs L’I.T.E ne peut pas être réalisé sur des murs en pisé. L’isolation thermique intérieur est réalisable sur tout type de murs.

 

 

Les performances isolantes de votre logement peuvent aussi être améliorées avec une bonne isolation thermique des combles et du sol.

Bon à savoir : la ventilation doit être neuve ou aux normes avant tout travaux.

 

L’isolation thermique des combles et sous-dalle

Isoler son logement par la toiture et le sol permet de réduire les déperditions thermiques. En complément d’une I.T.E ou d’une I.T.I, la protection contre les variations de température est optimale.

L’isolation thermique des combles aménagés ou perdus

Les moyens et la méthode utilisés ne sont pas les mêmes selon si ils sont perdus ou aménagés. Pour les combles perdus, l’isolant est généralement posé au sol. Il peut être disposé en rouleau ou par soufflage de flocons. Dans chacun des cas, ce dernier doit permettre d’atteindre une résistance thermique de 7. Les matériaux pouvant être utilisés pour réaliser les travaux sont multiples : laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose, etc. Concernant les combles aménagés, on préfère poser l’isolant directement sous la toiture (sous-rampants).

L’isolation thermique sous-dalle

Si c’est une solution fort intéressante pour augmenter la chaleur et le confort au sol, elle a cependant quelques limites. En effet, pour pouvoir être isolé par le sol, votre habitat doit disposer d’un accès sous les pièces à vivre. En voici quelques exemples :

  • Un garage en sous-sol
  • Une cave en sous-sol
  • Un vide sanitaire (il doit être accessible : au moins 120 cm de hauteur)

 

Les nombreux avantages du passage à l’isolation thermique

Confort, économies… découvrez pourquoi la rénovation énergétique de votre habitat est une solution avantageuse.

 

Economies d’énergie et prise de valeur du bien

Dans le cas des isolations thermiques qui n’impactent pas sur la surface habitable d’un bien : isolation des murs par l’extérieur, isolation des combles perdus et isolation sous-dalle ; le logement concerné prend de la valeur. La raison ? Les économies d’énergies, mais pas que !

Une bonne isolation thermique permet de réduire largement sa facture énergétique. Entre autres, on annonce en moyenne une baisse de 30% sur la consommation de chauffage (pour une isolation réalisée dans les règles). C’est une bonne nouvelle pour votre porte-monnaie, mais aussi pour celui d’un éventuel futur acquéreur.

Qui dit réduction de la consommation énergétique dit aussi meilleur DPE. Le DPE – Diagnostic de Performance Energétique – est obligatoire lors d’une vente ou d’une location. Aujourd’hui, en plus d’être obligatoire, il est très important aux yeux des potentiels acheteurs et locataires. Un bon DPE est donc un énorme atout.

Un logement bien isolé joue également sur la santé et le confort de ses résidents. L’air y est moins humide et donc plus sain. La température est mieux répartie dans les pièces de vie. Vous souhaitez sauter le pas ou y pensez fortement ? Sachez qu’il existe de nombreuses aides pour le financement de vos travaux.

 

Des facilités de paiement pour l’isolation thermique

Solution efficace à l’échelle d’un foyer pour réduire sa consommation d’énergie et ses dépenses, l’isolation fait aussi beaucoup parler d’elle quant à ses bienfaits sur l’environnement. Moins d’énergie consommée, une planète plus verte !  C’est pourquoi de nombreuses primes et autres réductions de frais sont attribués pour ce type de travaux de rénovation.

Tout particulier auteur de modifications importantes visant à réduire la consommation d’énergie d’un bâtiment peu bénéficier d’aides financières. Leur montant, en revanche, dépend de nombreux critères.

Les différentes aides financières pour l’isolation thermique

A l’échelle nationale :

👉 MaPrimeRénov
👉 CITE : Crédit d’impôt pour la transition énergétique
👉 Éco-PTZ : Éco-prêt à taux zéro
👉 TVA à 5,5 %
👉 ANAH : Agence nationale de l’habitat (Aide habiter mieux)
👉 CEE : Certificat d’économie d’énergie (délivré par des fournisseurs d’énergie comme Total ou Engie)
👉 Les aides d’Action logement
etc…

A l’échelle locale, d’autres aides peuvent être délivrées pour vos efforts d’isolation thermique. Elles sont plus ou moins nombreuses et plus ou moins avantageuses selon le lieu concerné.

Les critères d’éligibilité

Ils varient selon les organismes. Généralement, ils sont basés sur les revenus fiscaux du foyer, l’ancienneté du bien à rénover ou encore le gain d’énergie final estimé. Le coût total des travaux et la surface d’isolant posé sont également pris en compte dans les calculs.

Des simulateurs d’aides sont mis à disposition sur des sites comme https://www.maprimerenov.gouv.fr/ , https://www.lesecoprimes.fr/mon-espace.html  et bien d’autres. Les estimations sont fournies à titre indicatif et certaines aides ne sont pas cumulables. N’hésitez pas à contacter un professionnel pour plus d’information.

Bon à savoir : Les aides financières ne sont pas dédiées uniquement à l’isolation thermique mais à un ensemble de travaux visant à réduire l’impact énergétique. Plus vous réaliserez de travaux plus vous pourrez prétendre à un montant élevé.