Offre d’emploi H/F
2 mars 2021
Travaux d'isolation de la maison - SSB Montagnat
L’isolation thermique de mon logement : comment et pourquoi ?
31 mai 2021
Afficher tout

Pose et remplacement de gouttières en aluminium, zinc et PVC

Gouttières blanches en alu

Le rôle premier des gouttières, également appelées chéneaux, est d’évacuer l’eau de pluie pour éviter les désordres tels que :

  • L’augmentation des risques d’infiltration d’eau par la toiture.
  • La dégradation de la façade par des traces d’humidité importantes liées à l’écoulement de l’eau pluviale sur les murs.
  • La présence d’humidité voire de moisissures à l’intérieur de l’habitat causées par l’infiltration de l’eau dans la façade. Il est donc important de les remplacer dès les premières traces de rouille ou fuite.
  • En moyenne, il est préconisé de remplacer ses gouttières tous les 10 ans.

    Quel est le prix des gouttières ?

    Tout d’abord, sachez que la majorité des articles trouvés sur internet évoquent un prix situé entre 6 et 20 euros par mètre linéaire. Cette fourchette de prix est un mythe. Il vous faudra plutôt prévoir environ 70 à 80 euros au mètre linéaire. Pourquoi une si grande différence entre les prix affichés dans les articles de blog et la réalité ? Trois raisons simples :

    👉 Les rédacteurs des articles se sont basés sur les prix des matières premières uniquement. Ils n’ont pas pris en compte le coût de la main d’œuvre, ou le coût du déplacement de l’entreprise.

    👉 Les prix annoncés des matières premières eux-mêmes ne sont pas bons (vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil chez les revendeurs de gouttières, vous verrez par vous-même que les prix se situent plutôt entre 25 et 40 euros pour un mètre de chéneau, sans accessoires et sans main d’œuvre !)

    👉 Les prix ne prennent en compte que les gouttières (ou chéneaux) et non les accessoires qui seront indispensables lors de la pose (coudes, naissances, descentes d’eau…)

    La somme qu’il vous faudra prévoir pour le changement de vos gouttières ne sera pas la même selon le matériau que vous choisirez, les caractéristiques propres à votre toiture, la qualité de la prestation et l’entreprise choisie.

    Gouttière alu couleur cuivre     Gouttières blanches en alu

    Quels éléments prendre en compte pour un devis gouttières ?

    Il faut par exemple prendre en compte les éléments suivants :

    Hauteur de la toiture : en général, on considère l’échelle suffisante pour une hauteur de toit allant jusqu’à 4 mètres environ. Au-delà, l’installation d’un échafaudage doit être envisagée.

    Le métrage : plus la longueur de gouttières à poser est importante, plus élevées seront les charges d’achat de matières premières et de main d’œuvre.

    Accessoires à prévoir : des équerres pour chaque angle de la maison, des naissances et tuyaux de descentes pour l’évacuation des eaux présentes dans les gouttières, etc… tant d’éléments indispensables qui viendront s’additionner.

    Gouttières déjà existantes à démonter : vous pouvez réaliser cette manipulation vous-même, ou bien demander à votre prestataire de la réaliser. Le temps de démontage et d’évacuation des matériaux sont pris en compte dans le devis final.

    Le prix total peut aussi être impacté selon que vous réalisez uniquement vos travaux de gouttières ou un bouquet de travaux. En effet, dans le cas d’une isolation extérieure on installe d’emblée un échafaudage, qui servira alors pour la pose des gouttières. Dans le cas d’autres travaux de zinguerie, on procèdera parfois systématiquement au retrait des bandeaux ou gouttières existantes. Dans ce cas, leur coût est à prévoir une seule et unique fois pour l’ensemble des prestations et vous permet ainsi de réaliser économies.

    Pour une estimation pour le remplacement ou la pose des gouttières, nous vous invitions à demander votre devis en ligne ou à contacter l’un de nos techniciens pour prendre rendez-vous.

    Quels sont les accessoires des gouttières ?

    Gouttière ou chéneau : c’est la partie horizontale conçue pour récupérer les eaux pluviales.

    Descente d’eau ou tuyau de descente : c’est la gouttière verticale qui, souvent, longe le mur. C’est le système d’évacuation de l’eau pluviale.

    Coude : Il fait la jonction entre la naissance et le tuyau de descente lorsque celle-ci est décalée par rapport à la gouttière horizontale.

    Fond de gouttière : C’est lui qui ferme et délimite la gouttière.

    Equerre : Elle permet de raccorder deux gouttières au niveau d’un angle.

    Naissance : Elle fait la jonction entre la gouttière horizontale et tuyau de descente.

    Dauphin : Généralement en fonte, c’est la partie la plus basse d’un tuyau de descente. Il est la dernière étape avant le passage de l’eau de pluie dans les égouts.

     

    Toute la zinguerie

    Les accessoires des gouttières

    Quel est le meilleur matériau pour des gouttières ?

    La gouttière se dérive dans diverses formes, divers matériaux et diverses couleurs. Le choix de la forme et de la couleur relève plutôt de l’esthétisme. Généralement, lorsque l’on remplace ses chéneaux, on souhaite qu’ils s’accordent au mieux avec le style de la façade. Ici, pas de conseil particulier donc, si ce n’est : faites-vous plaisir ! Concernant le matériau en revanche, chacun dispose de caractéristiques techniques propres avec des avantages et inconvénients. Si la grande tendance actuelle concerne les gouttières en aluminium, il n’y à pas vraiment de « meilleure gouttière ». Pesez le pour et le contre et faites votre choix !

    La gouttière aluminium : la tendance actuelle !

    Les gouttières en aluminium ne comportent ni joint ni soudure et sont façonnées sur-mesure, en forme de corniche. Créées à partir d’un rouleau d’aluminium qui prend forme en passant dans une profileuse, elles s’adaptent à tous les types de toitures. Sans fixation apparente et déclinable en plusieurs teintes, la gouttière alu est moderne et donne fière allure à la toiture.
    De plus, elles sont très légères, faciles d’entretien et résistent aux intempéries et à la corrosion. Ces propriétés sont augmentées avec la version laquée qui les protège davantage.

    Les gouttières traditionnelles : avantages et inconvénients

    Les gouttières en PVC sont très économiques et légères. A l’instar de la gouttière alu, elles résistent à la corrosion et sont disponibles en divers coloris. Leur point négatif est qu’elles sont assez fragiles et peuvent casser sous l’effet des variations de températures. Une fois cassées, elles ne peuvent pas être réparées et doivent être remplacées.
    Les gouttières en zinc sont très étanches et solides, c’est le matériau le plus répandu. Si leur avantage principal est leur durée dans le temps, il est absolument nécessaire de les entretenir régulièrement. Pour ce type de gouttières, des soudures sont réalisées par le professionnel. Aucun choix de couleur possible : le résultat final est un gris acier qui risque de s’oxyder avec le temps.

     

    Demander un devis